NOUS CONTACTER

 

26 mai 2017

Paris - 11:14

GMT +1

Météo du monde

Horloge parlante

220 millions de francophones en 2010

 

A quelques jours du 13e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui se tiendra les 23 et 24 octobre à Montreux et auquel participera le président de la République Nicolas SARKOZY, l'Organisation internationale de la francophonie, que préside M. Abdou DIOUF, publie un ouvrage ("La langue française dans le monde 2010") sur la présence du français dans le monde, sa diffusion dans les domaines de l'enseignement, de la culture, des médias, des sciences et son usage dans le monde du travail, les administrations. On y apprend qu'avec au minimum 220 millions de francophones (soit une progression par rapport à 2007 - 200 millions) et une dynamique africaine avérée, on n'a jamais autant parlé le français dans le monde. On y découvre aussi qu'avec au moins 116 millions d'apprenants, le français est l'une des seules langues à être enseignée dans tous les pays du monde, même si le choix d'une seule langue étrangère qui tend à s'imposer, notamment en Europe, menace son avenir. Reconnue comme langue officielle par 32 Etats et gouvernements, la plupart des organisations internationales, la Charte olympique et disposant parfois d'un statut privilégié dans certains autres territoires (USA, Inde, Italie, par exemple), le français est une langue internationale. Cependant, sa place se réduit dans les organisations internationales, au sein desquelles l'utilisation croissante d'un idiome unique commence à poser de sérieux problèmes de fonctionnement.

 

 

Discours de Nicolas Sarkozy à l'occasion de la Journée Internationale de la Francophonie, 20 Mars 2010

 

A l'occasion du 40ème anniversaire de la création de l'Organisation Internationale de la Francophonie (ex Agence de Coopération Culturelle et Technique), le Président de la République a tenu à rappeler que la langue française était, à la différence de nombreuses autres langues, pas seulement un outil de travail commun mais bel et bien un outil de transmissions de valeurs d'universalisme, de liberté et d'humanisme. Le chef de l'état a donc précisé que plus qu'un espace linguistique, l'espace francophone se devait d'être un espace de coopération et de solidarité international. C'est selon Nicolas Sarkozy ce devoir de solidarité qui pousse par exemple la France a être aujourd'hui à la pointe du soutien international à Haïti pour la reconstruction de l'Etat après la catastrophe qu'il a connu.Dans ce discours, prononcé lors de la journée Internationale de la Francophonie, Nicolas Sarkozy a également appelé de ses voeux une multiplication des initiatives prises par l'OIF, et salué l'ouverture à Paris d'une Maison de la Francophonie.

Accéder au site

 

 

La langue française et la francophonie

 

Accéder au site

 

 

Rapport "Quel renouveau pour la francophonie?" du Sénateur Joëlle GARRIAUD-MAYLAM

 

Joëlle GARRIAUD-MAYLAM a remis au mois de Décembre 2009 au Président SARKOZY un rapport rédigé au nom de la commission "relations internationales" de l'UMP, que préside l'ancien Premier Ministre Jean-Pierre RAFFARIN. Dans ce rapport intitulé "Quel renouveau pour la francophonie?". Elle y dresse un constat lucide de la place actuel du français et de la francophonie dans le monde, mais refuse de rejoindre le camp des annociateurs de l'inéluctable déclin, rappelant que les valeurs de la France et de la francophonie sont toujours autant d'actualité qu'il y a quelques années et que de nouveaux relais comme les milieux associatifs et familiaux ou les outils numériques peuvent aujourd'hui, si le bon usage en est fait, repousser les frontières de la francophonie.

 

 

 

 

 
   

© 2009 RACINES FRANCE

plan du site |

écrire