NOUS CONTACTER

 

26 avril 2017

Paris - 15:43

GMT +1

Météo du monde

Horloge parlante

Mauritanie


 

 

Cimetière militaire d'Atar

 

Le cimetière militaire français d'Atar remonte aux débuts de la pacification de la Mauritanie. Il abrite les sépultures des militaires des troupes coloniales ou de leurs proches, morts au cours d'opérations ou décédés dans les garnisons en temps de paix.

Accéder au site

 

 

 

Tunisie


 

 

Nécropole nationale de Gammarth

 

Située près de Tunis sur les hauteurs de Gammarth et de Carthage, cette nécropole créée en avril 1944 comprend :
- 1.871 tombes de soldats de l'Armée d'Afrique tombés au cours de la campagne de Tunisie et de militaires morts lors d'autres conflits,
- un ossuaire regroupant les restes mortuaires de 1 220 soldats morts pour la France ou décédés en service,
- un columbarium regroupant 1.098 corps (notamment ceux du Mémorial de Sousse)
Après l'indépendance tunisienne, des monuments y ont été transférés :
- le tombeau du Soldat inconnu de la campagne de Tunisie,
- le monument aux Corps Francs d'Afrique (photo ci-contre),
- le mémorial et l'ossuaire de l'équipage du sous-marin "Morse" coulé au large de Sfax, le 17 juin 1940,
- le monument aux morts d' Hammamet,
- ainsi que de nombreuses plaques commémoratives auparavant apposées sur différents monuments répartis sur l'ensemble du territoire tunisien.
Ce cimetière est propriété de l'Etat français et son entretien (rénovation permanente par tranches) et sa garde sont assurés par le service des anciens combattants et victimes de guerre auprès de l'Ambassade de France.
L'Ambassadeur de France préside une cérémonie commémorative chaque 11 novembre.
Cette nécropole peut être visitée sur demande.
 

Accéder au site

 

 

 

 
   

© 2009 RACINES FRANCE

plan du site |

écrire