NOUS CONTACTER

 

21 novembre 2017

Paris - 01:57

GMT +1

Météo du monde

Horloge parlante

Marie Joseph Paul Yves Roch Gilbert Motier, marquis de La Fayette

 

Le marquis de Lafayette nait au château de Chavagnac en Auvergne le 6 septembre 1757. En1768, il est élève au collège Louis-le-Grand, à Paris, puis sert dans l’armée française de 1771 à 1776, où il est nommé au grade de capitaine d’artillerie.Il épouse, le 11 avril 1774,  Adrienne de Noailles.
Basé à Metz, lors d’un dîner avec le duc de Gloucester, frère du roi George III, il découvre la déclaration d’indépendance et le combat des insurgés américains. Cette rencontre change sa vie.
Enthousiasmé par les idéaux de liberté et de démocratie prônés par les rebelles américains, il quitte la France avec onze officiers  le 26 avril 1777. Le Congrès, après un accueil plutôt réservé, le nomme  major-général lorsqu’il déclare son souhait de servir comme volontaire…et à ses propres frais.

Il s’impose rapidement comme un combattant redoutable : lors de la bataille de Brandywine, le 11 septembre 1777, où il reçoit une blessure à la jambe, il se bat avec courage. Le 25 novembre, il défait avec ses trois cents hommes, une force anglaise supérieure en nombre. En reconnaissance de ce fait d’armes,il reçoit le 4 décembre le commandement d’une division. Il multiplie les actions d’éclat.

Pensant qu’il peut être très utile à la cause américaine en France, il regagne Paris en janvier 1779, à bord de la frégate « Alliance ».  Il convainc le ministre de la Guerre, de Vergennes, de la nécessité d’envoyer des renforts et de placer les troupes françaises sous le commandement du Général Washington. 6 000 hommes conduits par le comte de Rochambeau débarquent à Rhode Island le 10 juillet1780.

L’aide française contribue à la victoire américaine, notamment à la bataille de Yorktown, qui se conclut par le Traité de Paris en 1783.

Archives départementales de Seine-et-Marne

Suite

 

retour

 

 
   

© 2009 RACINES FRANCE

plan du site |

écrire